L’orientation scolaire constitue un réel sujet de société. Elle n’est pas à prendre à la légère. C’est pour cette raison que de nombreux parents prennent l’initiative de préparer l’enfant à une orientation scolaire dès son plus jeune âge. Cette décision est-elle toujours judicieuse ?

A voir aussi : Comment préparer et réussir la première rentrée scolaire de votre enfant ?

Préparer l’enfant à une orientation scolaire pour mieux préparer son avenir

préparer l'enfant à une orientation scolaire -1Dès son plus jeune âge, certains enfants ont des vocations. D’autres ont une idée très claire de ce qu’ils souhaitent exercer plus tard. Le choix de l’orientation scolaire est alors très simple. Dans ce cas-là, il est tout à fait normal de préparer l’enfant à une orientation scolaire. Les parents devront l’accompagner dans l’atteinte de ses ambitions. Cela lui permettra facilement de réussir plus tard son insertion professionnelle. Et le tout-petit n’aura plus à s’inquiéter de l’incertitude de l’orientation. Outre cela, choisir ses choix d’orientation à la toute dernière minute est une erreur.

Aucune orientation n’est mauvaise. Toutefois, c’est une démarche qui doit être mûrement réfléchie. Ainsi, préparer son enfant à une quelconque orientation dès son plus jeune âge n’est pas toujours un choix judicieux. L’orienter trop jeune comporte des risques.

A lire également : Comment écrire les nombres en toutes lettres ?

Se connaître soi-même avant de choisir une orientation scolaire

L’enfant doit être l’acteur principal quand il est question d’orientation scolaire. En effet, il s’agit de son avenir. Le parcours choisi doit être en accord avec sa personnalité profonde. L’orientation scolaire prend donc beaucoup de temps. C’est vers l’âge de l’adolescence que le jeune apprend vraiment à se connaître lui-même. C’est à ce moment que son profil de personnalité commence à se stabiliser. Il commence à identifier ses points forts, ses matières préférées, ses points faibles, ses talents, les valeurs qui lui tiennent à cœur… Il cerne mieux ses capacités et ses envies. C’est ainsi qu’il envisagera avec plus de sérénité son avenir.

Les parents doivent se garder de fermer l’enfant dans un métier prédéfini. Effectivement, les centres d’intérêt de celui-ci peuvent évoluer. En général, c’est vers la classe de 5ème ou de 3ème que les premiers choix d’orientation scolaire devraient se poser. Il ne faut surtout pas que le projet renvoie aux ambitions des parents. Un échange à cœur ouvert entre l’enfant et ces derniers est donc primordial. Leur influence doit être d’ailleurs mesurée.

Comment aider son enfant à choisir une orientation scolaire ?

préparer l'enfant à une orientation scolaire - 3Pour la plupart, le processus d’orientation scolaire est un réel parcours du combattant. Même après le Baccalauréat, beaucoup de jeunes ne savent pas encore exactement ce qu’ils veulent. Les parents peuvent être d’une grande aide. Ils peuvent s’informer sur les écoles ou instituts qui pourraient intéresser l’enfant. Ils doivent aussi le préparer à développer ses facultés d’adaptation, au lieu de préparer l’enfant à une orientation scolaire quelconque. Il est de même important de se renseigner sur l’offre et la demande du marché de l’emploi, ainsi que sur les débouchés réels. En accompagnant l’enfant, ceux-ci doivent être un guide bienveillant. À noter qu’il existe sur internet de nombreuses sources d’information concernant l’orientation scolaire.