Pour booster les capacités intellectuelles de l’enfant, les jeux sont essentiels. Ainsi, de nombreux parents ne lésinent pas sur les moyens afin que leurs petits s’approprient tous types de jouets. Néanmoins, les amusements à caractère éducatif sont les plus prisés. Quel lien entre jeux éducatifs et développement de l’intelligence ?

A voir aussi : Découvrez ces jeux à haute valeur ajoutée sur le plan pédagogique

Jeux éducatifs et développement de l’intelligence, deux termes inséparables

Un divertissement est qualifié comme étant éducatif lorsqu’il active les fonctions mentales et mobilise le chérubin dans sa globalité. Selon l’âge, il se décline sous plusieurs formes et apparences. Parfois même, il n’est représenté par aucun matériel. Le plus important, c’est qu’il divertit le tout-petit tout en lui transmettant un savoir. Des études ont permis de révéler que le jeu donne de très bons résultats quand il s’implique dans un processus d’apprentissage. C’est pour cette raison que certaines écoles s’en servent comme outil pédagogique.

Jeux éducatifs et développement de l’intelligence ne font qu’un. Si on prend l’exemple de l’activité en plein air, ceci peut être considéré comme instructif. En effet, il amuse l’enfant et lui apprend de nouvelles choses. Celui-ci se connecte avec la nature, court, grimpe et saute. Il améliore sa motricité et identifie les cris des animaux. Il en est de même pour le puzzle. Celui-ci apporte l’éducation. Effectivement, il travaille la motricité fine, et enseigne la patience, la précision et la réflexion. Qu’en est-il des jeux de plateau ? Ces derniers imposent des règles à respecter, inculquant à l’enfant l’apprentissage des principes de vie en société. Mais devant toute une panoplie de jeux éducatifs, les parents se perdent parfois et ne savent pas celui qui est le plus adapté à leurs petits.

A lire aussi : La calculatrice aide-t-elle les enfants à mieux calculer ?

Comment choisir un jeu éducatif?

jeux éducatifs et développement de l'intelligence - 2Lors de l’achat, l’aspect éducatif ne doit pas être le seul élément à être pris en compte. Trois facteurs principaux interviennent quand il est question de sélectionner un jeu éducatif. L’âge est le premier critère. Bien évidemment, un jouet dédié à un enfant de deux ans ne conviendra nécessairement pas à un autre âgé de cinq ans. Il ne faut pas que celui-ci soit trop facile ou trop difficile. En d’autres termes, il faut qu’il soit réalisable. Les parents devront trouver des indications d’âge sur l’emballage de l’objet. À part cela, il faut veiller à respecter le goût et les intérêts du petit. Ce dernier ne se servira que peu d’une babiole qui ne l’intéresse pas. Mais avec la quantité de jouets proposés sur le marché, les parents en dénicheront forcément un qui fera le bonheur de leur bambin. La facilité d’utilisation constitue le dernier critère. Un bon jouet repose sur des principes simples. Il peut également être employé de différentes façons et comporte de nombreuses options.

En général, il existe quatre grandes familles de jeux éducatifs : les jeux de société, les jeux d’imitation, les jeux de construction et les jeux d’exploration. Dans tous les cas, il faut privilégier ceux qui développent la confiance en soi et qui favorisent la créativité de l’enfant. Bref, il faut l’admettre, jeux éducatifs et développement de l’intelligence vont de pair.