Le perçage corporel pour insérer des bijoux est une pratique très ancienne. Les premiers piercings en métal sont apparus en Inde. Les femmes de cette civilisation ont se font particulièrement percées le nez pour marquer le passage à l’âge adulte.

Quelle est l’histoire de la tendance des bijoux piercing

Les pays comme l’Océanie, l’Afrique et l’Asie, ont pratiqué le piercing depuis des siècles. Au fil du temps, cette pratique est devenue un signe social, un rituel magique, mais aussi un symbole d’initiation divine et, dans certains cas, de virilité et d’exotisme. Le piercing a été interpréter de plusieurs façons depuis ces années, par exemple, à la Renaissance, les boucles d’oreilles sont perçues comme symboles aristocratiques pour les femmes. Peu de temps après, les piercings ont perdu leur popularité. Mais, au cours de l’année 1970, les boucles d’oreilles se sont véritablement imposées dans la culture populaire, d’abord en cachette, puis de plus en plus au grand jour. Aujourd’hui, le fait d’acheter des piercings est devenu une vraie tendance intemporelle. Durant plusieurs générations, les piercings ont été remis à la mode par : 

Lire également : Les critères de choix de sa boucle d'oreille en croix pour homme

  • les hippies, 
  • la communauté LGBTQ, 
  • les punks 
  • les hard rockers.

Les boucles d’oreilles deviennent très tendance en 1994 grâce au styliste Jean-Paul Gaultier. C’est à cette époque que les bijoux piercings prennent leur essor. Les bijoux percés suivent les styles de bijoux classiques comme les colliers, les bracelets, les bagues et les boucles d’oreilles, qui ont principalement une fonction esthétique. Les piercings, faisant l’objet des rites de passage, sont perçus comme un accessoire esthétique, débarrassé de toute connotation rebelle ou prétentieuse. En plus d’être porté sur une partie du corps en signe d’indépendance par rapport à la norme, le bijou piercing devient un article de mode et remplit pleinement le rôle de bijou.

À quel endroit mettre ses piercings ?

Les piercings sont généralement placés dans des parties spécifiques du visage et du corps. Les piercings faciaux peuvent être placés dans l’oreille, le nez ou autour de la bouche. Les principaux piercings d’oreille sont : le lobe de l’oreille, le deuxième lobe, le tragus, l’antitragus, le daith, le snug, le conch, le rook, l’hélix, l’antihélix et le labret. Toutes ces parties peuvent être percées avec des bijoux piercing.

A lire en complément : En quête d'une nouvelle élégance : le mocassin femme cuir fait son grand retour

Sur la partie inférieure du visage, on place les piercings sur le contour de la bouche, principalement sur les lèvres. Très souvent, ils sont utilisés sur la langue. Dans le nez, le bijou est placé dans la narine ou le septum. Les piercings sur les sourcils sont également très tendances.

Sur le reste du corps, des bijoux piercings sont placés au nombril. C’est souvent des bijoux de types anneaux ou petites barres qu’on voit souvent. Il y a également le piercing du mamelon. La position de ces piercings évite l’utilisation de bijoux élaborés, car ils peuvent être facilement attachés aux vêtements.

Quels matériaux pour les bijoux de piercing ?

Étant donné que les bijoux de piercing sont placés dans des trous créés par l’homme, ils doivent être créés à partir de métaux bien tolérés par l’organisme. Des infections peuvent survenir si l’alliage est de mauvaise qualité.

Nous recommandons certains matériaux : l’or sans nickel, le titane, le niobium, les piercings en acier chirurgical, les polymères biocompatibles et le verre. Par ailleurs, il est important de noter que le choix du métal joue beaucoup pendant la période de cicatrisation. 

L’or est de loin, le meilleur métal pour les bijoux de piercing à cause de ses propriétés hypoallergéniques et durables. L’organisme tolère bien l’or, du moins, à condition qu’il n’est pas associé à du nickel. Une qualité supérieure signifie une teneur plus élevée en or pur. L’or de haute qualité est ce qui comporte moins d’alliages et donc moins d’allergènes. Optez alors pour des bijoux piercings en Or de 14 carats. Si vous êtes en phase de cicatrisation, choisissez de l’or jaune ou blanc sans nickel. C’est une fois que le piercing cicatrisé et que le trou n’est pas bien formé qu’on vous conseille d’utiliser l’or rose.

Pour les nouveaux piercings et ou sur le point de se cicatriser, vous pouvez mettre des bijoux piercings en titane. La raison est que c’est un métal pur, donc hypoallergénique, mais surtout parce que c’est le seul métal possédant la qualité ASTM-F136. D’ailleurs, le titane est aussi très durable et son poids est léger. Une fois que la plaie sur le trou est guéri, vous pouvez utiliser le titane coloré.