Très en vogue dans la plupart des continents, le qamis est une tenue traditionnelle assez prisée par les musulmans. D’une manière culturelle, elle représente le symbole de l’identité musulmane. Que faut-il alors savoir sur cette tenue et quelle est son influence dans la mode contemporaine ?

L’origine et l’histoire du qamis

Le port du qamis remonte à plus d’un siècle. À l’origine, il était porté par les Arabes, mais s’est rapidement répandu dans d’autres régions musulmane à mesure que l’slam se propageait. 

Cela peut vous intéresser : Montre femme : comment savoir le modèle parfait pour son poignet ?

Pour certains, cet engouement pour le qamis serait dû au fait que c’était la tenue préférée du prophète. Si elle est toujours en vogue dans la religion islamique, c’est grâce à son origine et à son importance culturelle.

De ces premières utilisations à celles d’aujourd’hui, le qamis a longtemps été considéré comme un symbole de la résistance culturelle. C’était l’un des moyens utilisés pour protester contre les tentatives d’occidentalisation et de colonisation.

A lire aussi : Quelles sont les tendances émergentes dans la culture de plantes biologiques ?

Pour de nombreux musulmans, c’est donc plus qu’une tenue. C’est le symbole de leur identité. Comme toutes tenues qui valorisent, le qamis existe en plusieurs variétés. Pour en savoir plus ,essayez ici.

Le mode d’utilisation du qamis

Le qamis est la tenue traditionnelle par excellence des musulmans. Cela signifie qu’ils les portent pour plusieurs usages et ceci, qu’il s’agisse de prier ou de célébrer des événements culturels ou sociaux. 

C’est une tenue très prisée compte tenu de son aspect confortable et léger. Faisant référence à la pudeur et à la modestie, il est porté lors des funérailles, des célébrations de mariage ou d’autres fêtes religieuses.

Les différents styles et variations du qamis

Le qamis est une tenue polyvalente. Il présente une grande variété de styles et de variations. Ces différences sont souvent influencées par la culture locale, le climat, les traditions et les préférences individuelles.

Chez les Arabes par exemple, les tissus utilisés pour la fabrication du qamis sont le coton, le lin et la soie pour des versions plus formelles. Les couleurs prisées sont le blanc, le beige ou le bleu. Les couleurs de qamis des Arabes sont généralement neutres.

En ce qui concerne les accessoires, les qamis traditionnels arabes peuvent être portés avec un turban ou un keffieh. Bien évidemment, cela reste optionnel et culturel, car dans d’autres pays comme l’Inde ou le Pakistan, les tissus, couleurs et accessoires utilisés pour porter le qamis différent. C’ est là la preuve de la polyvalence de la tenue.

Les matériaux et techniques de fabrication du qamis

Un détail particulier fait du qamis une tenue valorisée et prisée. C’est le choix des matériaux. Cela prend en compte la qualité des tissus et des broderies. Pour des qamis dignes du nom, le tissu utilisé doit être confortable, durable et respirant. 

Il peut s’agir du coton, du lin, de la soie ou d’autres matériaux synthétiques. Les broderies quant à elles doivent être faites à la main, mais peuvent varier en fonction du style et de l’occasion.

Le qamis dans la mode contemporaine

Le qamis a connu aujourd’hui une grande expansion. Il en existe une masse variée de type et de style. Chose curieuse, dans certains continents comme l’Afrique plusieurs personnes mêmes lambadas se l’arrachent. 

Plus qu’une tenue traditionnelle, c’est devenu une pièce incontournable dans la garde-robe des hommes. De nombreux créateurs intègrent des éléments du qamis dans leurs collections. C’est bien la preuve que cette tenue fait l’unanimité.