Désireuses de sortir des sentiers battus et d’adopter des styles originaux, de nombreuses femmes se tournent vers les tenues traditionnelles venues d’ailleurs. Elles puisent dans les vêtements ethniques. Ceux-ci se caractérisent par leur authenticité.

Choisir parmi les pièces bohèmes

Les tenues bohèmes sur https://www.femme-du-monde.fr/ sont idéales pour habiller une femme de caractère et de poésie. Parmi elles, la robe longue apporte un supplément d’âme grâce à sa coupe fluide qui bouge au gré des mouvements. Ses imprimés végétaux évoquent la nature, tandis que ses jeux de transparence dévoilent subtilement la silhouette. 

Autre pièce signature, la tunique longue séduit par la finesse de ses broderies évoquant l’esprit des contrées lointaines. Ses motifs géométriques aux couleurs chaudes sont chargés d’histoires. Sa confection, souvent artisanale, révèle un savoir-faire ancestral. 

Robe ou tunique, ces tenues invitent clairement au voyage et à l’évasion. Leurs volumes généreux procurent liberté et bien-être, à l’image de l’esprit bohème qu’elles véhiculent. Enveloppant joliment la beauty bohème, elles vous font rayonner de caractère et d’authenticité.

Trouver l’inspiration dans les vêtements ethniques africains

Les vêtements traditionnels africains témoignent de la richesse culturelle des différents pays à travers :

  • leurs coupes ; 
  • leurs textures ; 
  • leurs imprimés uniques. 

Le boubou est le vêtement ethnique pour femme d’Afrique de l’Ouest. Il apporte un esprit bohème grâce à ses tissages wax colorés et à sa taille courte privilégiant la liberté de mouvement. Autre tenue envoûtante, la marysa égyptienne charme par son décolleté rond. Elle est mise en valeur par des broderies délicates et des manches évasées apportant volants et transparences. Quant à la gandoura marocaine, elle se démarque par sa forme ample, ses manches bouffantes et son drapé asymétrique.

Laissez-vous tenter par les vêtements asiatiques 

L’Asie regorge de tenues traditionnelles à la beauté épurée. Le kimono japonais, vêtement noble porté à l’origine par les femmes mariées, se caractérise par son élégance discrète. Il se distingue par ses imprimés de cerisiers ou autres motifs floraux brodés sur des tissus de soie légère. Sa coupe simple dévoile la silhouette avec pudeur. 

Le cheongsam chinois sculpte les courbes grâce à sa coupe près du corps s’arrêtant mi-mollet, rehaussée de délicates broderies le long des coutures. Ses couleurs vives en font une tenue festive. Bien qu’issues de cultures différentes, ces tenues célèbrent la beauté féminine à la manière asiatique. Leurs techniques de fabrication séculaires forcent le respect pour ces patrimoines vestimentaires d’une grande richesse esthétique.

Opter pour les tenues traditionnelles du bassin méditerranéen

La djellaba est une tunique ample en coton léger brodé de fils d’or. Elle enveloppe le corps avec pudeur tout en révélant le port de tête altier des femmes. Le caftan impressionne par son ampleur et sa couture asymétrique soulignée de broderies délicates. Ces deux indémodables vêtements ethniques pour femme sont souvent confectionnés dans du lin clair. Leur confort intimiste assurera fraîcheur et bien-être dans les chaudes journées estivales. Par ailleurs, leurs coupes fluides autorisent une liberté de mouvement charmante.